top of page

Blog posts

4 Janvier – Journée mondiale du braille




Alors que beaucoup se remettaient des festivités et des rencontres sociales pendant les vacances, vous avez peut-être manqué la journée mondiale du braille le 4 janvier. Elle est célébrée depuis 2019 pour sensibiliser à l'importance du braille comme moyen de communication dans la pleine réalisation des droits fondamentaux des personnes aveugles et malvoyantes [1].


Pourquoi le 4 janvier ? Tout simplement parce que c’est l’anniversaire de Louis Braille, l’inventeur de la notation Braille [2]. Louis Braille est né en 1809 en France et est devenu aveugle durant son enfance. Il créa ainsi un système de lecture et d'écriture basé sur une notation sonographique existante (une notation tactile pour transcrire les sons) de Charles Barbier de la Serre [3] alors qu'il n'avait que 15 ans [2] ou 18 ans [3] ! Ajusté au fil du temps, le braille est désormais utilisé dans le monde entier, non seulement pour lire et écrire sur papier, mais également pour le contenu numérique grâce aux claviers braille et aux points en relief pour les graphiques tactiles.


Pourquoi c'est important? Cette journée vise à rappeler l'importance de l'équité, de l'accessibilité et de l'indépendance pour les personnes ayant une déficience visuelle [2] [3]. C'est aussi l'occasion de célébrer l'alphabétisation en braille, qui est cruciale pour de nombreux aspects de la langue, pas toujours disponibles dans la parole – comme les subtilités de la ponctuation, de la grammaire et de l'orthographe, de la mise en page, etc. Elle contribue également à stimuler l'imagination car la lecture est un processus actif comparé à la simple écoute. Le braille est également plus pratique pour les notations complexes telles que les formules mathématiques (voir article de blog précédent) et la notation musicale et peut contribuer à garantir plus d'intimité et de confidentialité (par exemple, relevés bancaires, etc.) [2].


Priver l’accès au contenu braille ou à d’autres formats accessibles peut également avoir des conséquences drastiques pour accéder à l’information. Pendant la pandémie, par exemple, de nombreuses personnes déficientes visuelles ont été confrontées à un risque plus élevé de contamination en raison du manque d’accès aux directives et aux précautions [1]. Comme l’ont souligné les Nations Unies, le COVID-19 a également souligné la nécessité d’intensifier toutes les activités liées à l’accessibilité numérique pour garantir l’inclusion numérique de tous [1]. Dans le projet Ability, le consortium a cela à cœur en essayant de développer de nouvelles solutions avec une tablette tactile à retour multimodal et un afficheur braille pleine page à un prix abordable. La route est pavée de nombreux défis, mais nous progressons bien !


En attendant, bonne (tardive) Journée mondiale du braille !


[1]   Nations Unies. Journée mondiale du braille 4 Janvier - Atteindre les personnes aveugles et malvoyantes. En ligne : https://www.un.org/fr/observances/braille-day  

[2]   Braille Works. What is World Braille Day? En ligne : https://brailleworks.com/what-is-world-braille-day/ (en anglais)

[3]   Valentin Haüy. 4 janvier : journée mondiale du braille. En ligne : https://www.avh.asso.fr/fr/4-janvier-journee-mondiale-du-braille-0.


Crédits: Photo de Braille Works [2]

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page