top of page

Blog posts

La tablette Monarch: l’accès tactile à l'apprentissage numérique

En décembre, nous avons assisté à un séminaire en ligne sur « the Monarch: Tactile Access to Digital Learning », i.e. l’accès tactile à l'apprentissage numérique [1], organisé par l'APH. Ce fut un séminaire très intéressant qui a présenté non seulement pourquoi les compétences graphiques et numériques sont importantes, mais également leur propre tablette braille multiligne et comment elle pourrait être utilisée dans l'éducation.


Ils ont d’abord présenté le sujet de « l’alphabétisation » graphique tactile. Il est évident que les graphiques sont largement utilisés par les voyants dans leur vie quotidienne, depuis les images partagées et utilisées par les sites Web et les réseaux sociaux, jusqu'aux prévisions météorologiques ou la navigation reposant sur des cartes visuelles, ou encore dans l'éducation ou l'actualité où les graphiques sont utilisés dans de nombreux sujets, des mathématiques à la géographie ou à l'histoire pour transmettre des informations. Comme on le dit souvent, une image « vaut mille mots » et constitue un outil utile pour transmettre plusieurs dimensions à travers un seul support. Pourtant, aujourd’hui, les aveugles et les malvoyants ont encore un accès limité aux contenus graphiques. Cet accès se heurte à plusieurs défis : premièrement, les moyens technologiques permettant de fournir un tel accès aux graphiques imprimés et numériques, et deuxièmement, et peut-être le plus important, les compétences éducatives et pédagogiques nécessaires pour appréhender et comprendre les graphiques tactiles. Comme l'ont cité les intervenants, « historiquement, au moment où les élèves ayant une déficience visuelle entrent à l'école, ils n'ont pas reçu suffisamment d'instructions sur le développement et l'utilisation de leurs compétences tactiles ni n'ont eu suffisamment d'occasions de toucher et d'explorer leur monde » (traduit de l’anglais) [2]. En effet, on ne s'en rend peut-être pas compte, mais la maîtrise des graphiques tactiles nécessite une sensibilité et une dextérité motrices fines (pour l'exploration et la perception des éléments), une utilisation efficace de connaissances soigneusement construites (pour associer les graphiques et les significations perçus aux connaissances) et une variété de stratégies cognitives-tactiles, donc de nombreuses compétences qui doivent être apprises et développées.


Alors que le monde devient de plus en plus numérique, où de nombreux contenus et tâches sont dématérialisés (par exemple, relevés de compte bancaire, factures, services en ligne, etc.), ils ont également souligné l'importance de développer des compétences en matière de culture numérique. Pourtant, pour accéder aux contenus numériques, des moyens technologiques sont là encore nécessaires. Les afficheurs braille dynamiques sur une seule ligne sont disponibles depuis un certain temps et ont déjà eu un impact positif sur les compétences en braille et en « alphabétisation » numérique, comme une meilleure connaissance des lettres et des contractions braille, une fluidité accrue, un meilleur accès à l'information, une plus grande confiance et une plus grande capacité d'adaptation, des compétences en résolution de problèmes et travail collaboratif améliorées. Cependant, pour les graphiques, des afficheurs braille 2D dynamiques sont nécessaires pour conserver notamment la disposition spatiale des graphiques, ce qui est également important pour l'accès aux textes en pleine page, par ex. pour transmettre la mise en page, la mise en forme spatiale et organisationnelle (par ex : titres, etc.). C'est là que la tablette Monarch, et de la même manière le travail effectué dans le cadre du projet ABILITY, entre en jeu, car il existe actuellement très peu d'afficheurs braille dynamiques pleine page.


Les conférenciers ont donc ensuite présenté la tablette Monarch et comment elle pourrait être utilisée dans les écoles pour développer les compétences nécessaires en matière de graphique tactile et de culture numérique. Ils ont notamment fourni des suggestions pour enseigner les concepts de zoom et de « pan » (i.e. déplacements de l’image). Ils ont également partagé le cahier des charges de la tablette, qui confirme également la liste des exigences de la future tablette ABILITY (voir nos livrables dans le WP2 dans l'onglet Livrables), comme la nécessité d'un minimum de 10 lignes, la reconnaissance des gestes sur l'affichage des picots, etc. Ils ont également partagé des informations sur le nouveau type de fichier braille, adapté aux affichages à picots en 2D, l'eBRF, qui sera bientôt disponible. Nous garderons certainement un œil ouvert sur cela.





En résumé, la tablette Monarch est une très belle initiative et nous espérons que la tablette ABILITY apportera des fonctionnalités similaires ainsi que de nouvelles, grâce à notre combinaison avec une tablette multimodale standard équipée d'un retour haptique localisé. Si vous êtes intéressé, suivez nos avancées sur le site internet ou sur les réseaux sociaux.

 

[1]   Stephanie Walker, Leslie Weilbacher and Hunter Summerlin (American Printing House). The Monarch: Tactile Access to Digital Learning. Online seminar: https://www.aph.org/events/the-monarch-tactile-access-to-digital-learning/ (en anglais)

[2]   Adkins, A., Sewell, D., & Cleveland, J. (2016). The Development of Tactile Skills. TX SenseAbilities Fall/Winter. Available online: https://www.tsbvi.edu/tx-senseabilities/issues/fall-winter-2016/the-development-of-tactile-skills (en anglais)

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page